Un lieu unique

La Gordonne est peut-être un rêve, quelquefois un mythe, mais quand on y est, c’est toute la Provence qui devient réalité.

« On y apprendrait l’art de ne rien faire, de vivre au rythme de la nature, de la vigne et du soleil. On s’allongerait sur un transat couleur «Summertime», devant le Château, pour lire et on se laisserait prendre par la course des nuages dans le ciel, bercé par le chant des oiseaux et des grillons. On marcherait dans le cirque naturel de schiste dans lequel s’épanouissent les cépages qui produiront les vins gorgés d’été du Château La Gordonne. Cette demeure si intensément proche de la nature, si sauvage et belle, est le fruit des rêves de ces hommes passionnés du vin, amoureux de leur savoir-faire, qui ont bâti pas à pas une des plus belle et des plus grande propriété viticole de Provence. 

La Gordonne est peut-être un rêve, quelquefois un mythe, mais quand on y est, c’est toute la Provence qui devient réalité. Ensoleillé à l’ombre de ces palmiers, le Château La Gordonne ressemble à ses vins : chaleureux, raffiné, en un mot, épanoui. »

 
 

Lieu d’histoire en Provence

Le Château La Gordonne a depuis toujours séduit. Dès le Ier siècle avant Jésus-Christ, les romains s’installèrent sur les terres de la Gordonne pour profiter de la vigne et de ses vins, mais aussi, et surtout, de ce micro climat exceptionnel dont jouit le « cirque de schiste» de la Gordonne.

En 1300, ce sont les chartreux de la Verne installés à Pierrefeu du Var qui exploitent le vignoble. Plus tard, Sully, fin connaisseur, fît quelques séjours à “La Gordonne”, alors nommé “La Mayon d’Aurran”. Planté de vignes et d’oliviers, le Domaine prend son nom du Conseiller de Gourdon, qui en fut le propriétaire de 1650 à 1663. Ce quartier d’Aurran, dit “La Gordonne” est acheté avec sa bastide, ses vignes et ses oliviers par Monsieur le Conseiller de Dedons, seigneur de Pierrefeu, en 1663.

 
   
 

La cloche du château

Le “Château La Gordonne” possède en son site l’une des 174 cloches du Var antérieures à la Révolution Française. Elle date de 1654 et provient d’une ancienne chapelle qui devait se trouver sur les terres de La Gordonne.

Le décor est constitué d’une rangée de rinceaux et d’une croix ornée de rinceaux sur socle à deux gradins avec les inscriptions “IESUS MARIA JOSEPH”. Outre son caractère religieux, elle servait aussi de relais permettant de prévenir le plus grand nombre des incendies, des invasions ou de tout autres événements d’importance.

Placée aujourd’hui sur le toit du Château La Gordonne, la cloche est l’emblème naturel de toutes les productions du Château et constitue un élément fort de notre patrimoine.
​Cette cloche de bronze a été classée parmi les monuments historiques par arrêté ministériel du 11 Janvier 1982.

 

Champagne

Provence

Camargue

Portugal

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.